VISITES DÉJÀ RÉALISÉES

Compiègne impériale et château de Pierrefonds

 

Samedi 13 Mai 2017

 Départ de Sartrouville vers 08h00 en direction de l’Oise pour une arrivée au Château de Compiègne.

 

 Le château a été construit entre 1751 et 1788 sur les plans d’Ange Jacques Gabriel, architecte de Louis XV.

Visite guidée des Grands Appartements (1h) + visite libre de l’exposition.

Si vous en avez le temps et s’il y a de la disponibilité visite du musée de la voiture.

 Déjeuner dans un restaurant gastronomique proche de Compiègne

 

 

L’après-midi : visite guidée du château de Pierrefonds.

 

Un château réinventé. Construit à la fin du XIV° siècle par le duc Louis d’Orléans, le château est démantelé au XVIIe et se trouve à l’état de ruines lorsque Napoléon III décide d’en confier la reconstruction à l’architecte Eugène Viollet-le-Duc qui met en pratique ses conceptions architecturales pour en faire un château idéal tel qu’il aurait existé au Moyen Âge.

Puis retour à Sartrouville vers 19h00.


La campagne à Paris

 

PROMENADE-CONFERENCE

« La campagne à Paris » avec Madame Quainon le 10 juin

 Rendez-vous à la sortie du métro « Botzaris » ligne 7 bis à 14h00

 

 

Avant la création du parc des Buttes Chaumont, le quartier était très peu attirant. On avait extrait du gypse des carrières, à ciel ouvert.

Le paysage était pelé, formé de quelques restes de roches. On venait y déposer les déchets de Paris.

Napoléon III voulut donner des « poumons verts » à la capitale et demanda au paysagiste Alphand de créer des parcs à l'anglaise.

Celui-ci tira justement parti des dénivellations du terrain pour imaginer un lac, une rivière,une cascade.

 On appelle aussi la Mouzaïa, le quartier des Américains car une légende prétend que le gypse était expédié aux Etats-Unis.

Après la Révolution en Russie, le nombre de pratiquants orthodoxes augmenta brusquement on construisit alors la cathédrale orthodoxe de la rue Daru, dans le 8° arrondissement et cette église Saint-Serge de Radonège qui sert aujourd'hui de centre de formation pour le clergé.

 

Le musée Picasso et Giacometti

 

 

Exposition commentée par Madame Quainon

le Samedi 26 novembre 2016

 Rendez-vous à 9h45 devant le musée Picasso

5, rue Thorigny 75003 Paris

 

L’exposition « Picasso-Giacometti », organisée en partenariat avec la Fondation Alberto et Annette Giacometti à Paris, mettra en lumière les relations formelles, amicales ou iconographiques qu’ont pu entretenir ces deux artistes majeurs du 20e siècle. Ce dialogue, envisagé à partir des collections du Musée Picasso et de la Fondation Giacometti, confrontera l’approche qu’ont pu avoir Picasso et Giacometti dans des domaines de création pluridisciplinaire: peinture, sculpture, art graphique, mais aussi à l’appui des fonds d’archives privées des deux artistes.

 

 

 

Le musée Picasso propose un dialogue entre 2 artistes de génie : Picasso et Giacometti à travers la confrontation de leurs œuvres (sculptures, peintures, dessins) et de leurs archives personnelles.

 

Picasso est espagnol, Giacometti est suisse. Tous deux sont fils de peintre et souhaitent s'installer à Paris, alors la capitale des Arts. Picasso, lors de certaines périodes, aimaient les femmes rondes, aux formes courbes. Giacometti va les étirer au maximum, les rendre filiformes. Le surréalisme permit à tous deux de faire évoluer leur œuvre, mais de façon différente. Ils ont lié des relations amicales, parfois elles furent tumultueuses.

Visites commentées

 

 

LES BISTROTS DE PARIS

 

 

 

 PROMENADE-CONFERENCE

 

 « Les bistrots de Paris » avec Madame QUAINON le 11 juin 2016

 

Nous nous sommes tous retrouvés devant la Fontaine des Innocents, Place Berger  prés du forum des halles. Et c'est à pied que nous avons parcourus le quartier et faisant une halte commentée devant les bistrots les plus connus de la capitale.

« la Potée des Halles, l’Escargot Montorgueuil, le Cochon à l’oreille, Le pied de cochon.... »

  en voici quelques vues

 

LES VISITES DÉJÀ RÉALISÉES

Visite guidée du château de Maintenon et de la ferme de Bois-Richeux

 

 

Samedi 21 Mai 2016

 

 Loin des fastes de Versailles, nous sommes entrés dans l' l’intimité d’une demeure offerte par le roi Louis XIV à sa favorite, Françoise d’Aubigné, veuve Sarron, qui deviendra Madame de Maintenon.

Ensuite nous avons déjeuner au restaurant puis visité le jardin médiéval de la ferme de Bois-Richeux, ferme seigneuriale privée des 12ème et 14ème siècles, au jardin d’inspiration médiévale où parterres de buis, bouquets de lavande, cloitres de charmes et chambre d’amour évoquent les anciens jardins du Moyen-âge.

 La visite a été une réussite en voici quelques photos.


Visite de l'exposition Vigée Le Brun

 

Samedi 5 décembre 2015

 

 Nous avons organisé pour nos adhérents une visite commentée au Grand Palais de l'exposition d'Elisabeth Vigée Le Brun


La Cité Universitaire et le Quartier Montsouris

Oh! Quel bel après-midi pour une visite culturelle commentée par Madame Quainon.

 

Dès sa création, les fondateurs de la Cité internationale souhaitaient contribuer à la construction d’un monde de paix en créant un lieu dédié aux échanges internationaux. Et c'est dans cet univers de jeunesse internationale que nous avons commencé la visite de la Cité internationale qui est dotée d’un patrimoine architectural exceptionnel, caractérisée par la diversité des styles, qui mêlent références nationales et courant moderniste. Construites entre 1925 et 1969, les 40 maisons de la Cité témoignent de la diversité architecturale du XXe siècle.

 

Les audaces de certaines côtoient des maisons construites sur le modèle des collèges anglais. Certaines se réfèrent au style de leurs pays, comme la Maison du Japon décorée de fresque de Foujita, reflet de la tradition architecturale nipponne ou d'autres encore avec leur façade d’inspiration flamande. D’autres sont l’œuvre de célèbres architectes tels que LE CORBUSIER avec les maisons de la Suisse et du Brésil.

 

 Nous n'avions plus qu'à traverser le boulevard pour nous rendre dans le Parc Montsouris.

 

 Construit lors des grands travaux Haussmanniens, c’est l’un des plus beaux parcs de Paris. Un lieu de détente idéal et adapté à tous qui abrite plus de 1 400 arbres, plusieurs vastes pelouses et quantité d’oiseaux.

 

En sortant du parc nous sommes passés devant le grand réservoir de Paris, puis avons découvert deux magnifiques petites rues bordées de pavillons couverts de glycines ou de lierre : rue du Parc de Montsouris et Square de Montsouris. Ces ruelles ont abrité des peintres comme Soutine et les maisons sont la plupart d'Art Nouveau ou une autre l'œuvre de l’architecte le Corbusier. Dans ce petit espace délimité par quelques rues, nous sommes bien loin des bruits de la ville, c’est un havre de paix.

 

 


L'ÎLE SAINT LOUIS

Rendez-vous était donné à nos adhérents au Pont Marie pour une visite de l'Île Saint Louis ce samedi 28 mars.


Comme à son habitude, cette visite très bien documentée par Madame Quainon a permis de nous faire découvrir les magnifiques hôtels particuliers du 17ème siècle dont la plus part ont été construits par Levau un des architectes de Versailles. Nous avons parcouru les quais bordés par ces hôtels afin d'y admirer les porches et sculptures qui rehaussent l'architecture plus sobre des immeubles. Puis dans la rue principale de l'île, l'église St louis en l'île nous a ouverte ses portes.

Ce fut un bel après midi où le soleil nous a même fait un clin d'œil en nous accompagnant


BALADE D'AUTOMNE

Les Appartements Napoléon III au louvre.

Après la visite de l'exposition Dali en février, Madame Quainon nous a commenté la visite des Appartements Napoléon III du Louvre. Ces appartements furent pendant longtemps les salons de réceptions du Ministère des Finances avant d'être rendu à la visite du public. C'est sous les dorures et cristaux que nous avons admiré ces pièces richement meublées et pu apprendre grâce à Madame Quainon notre conférencière l'histoire de ces lieux et en apprécier l'architecture.

La Collégiale de Poissy.

Rendez-vous était donné devant la Collégiale où Madame Dieudonné nous attendait pour la visite et nous faire découvrir l'histoire de ces lieux. En 2014, Poissy fêtera le 8ème centenaire de la naissance de Saint Louis et la collégiale y donnera un son et lumière pour retracer la vie de ce roi si connu et qui a passé une grande partie de son enfance à Poissy.

Renseignements sur le site Internet : http://www.saint-louis2014.fr

 

La Distillerie du Noyau de Poissy

C'est au cœur de la vielle ville de Poissy que l'on a découvert la dernière distillerie artisanale d'Ile de France, et l'histoire insolite de la plus ancienne des liqueurs françaises.

 

Devant les alambics de cuivre, nous avons appris les rites de la distillation et les secrets de fabrication (ou presque!) qui se perpétuent depuis plusieurs générations. Bien sur cette visite a fini par une dégustation...mais avec modération, des 3 liqueurs fabriquées dans ces lieux.

 

Après ces 2 visites nous avons pu nous promener dans les rues du centre ville de Poissy tout en lumière en ce mois de décembre et admirer les nombreuses boutiques si tentantes.

 


BALADE AUTOUR DU CANAL SAINT MARTIN

Nous avons bien eu raison de répondre présent à cette invitation, car c'est avec un beau soleil (et quelques nuages) que nous nous sommes tous retrouvés devant l'église Saint Laurent à la gare de l'Est où Madame Quainon nous attendait pour cette visite.

 

La visite commença par cette église dont la construction a commencé au XIIème siècle sur les bases d'une l'ancienne basilique dédié à St Laurent, et qui fut agrandi et transformé au cours des siècles.

A quelques pas de là nous découvrons le couvent des Récollets du XVIIème siècle, qui ne conserve que son bâtiment principal et une partie du cloître. Après une restauration, il fut aménagés en centre culturel international pour de jeunes chercheurs et artistes. 

Au bout de la rue des Récollets, nous arrivons au Canal et ses ponts-écluses dont le charme nous a tous séduit.

  

Après avoir franchi l'un des ponts si pittoresque, nous arrivons devant l'Hôtel du Nord, bien connu des cinéphiles qui fut sauvé de la destruction. Il est maintenant enchâssé dans un immeuble moderne.

 Nous parcourons quelques rues pour découvrir l’Hôpital St Louis construit en 1607 pour lutter contre la peste.  Cet ensemble hospitalier mêle le style Louis XIII d'un côté et une architecture résolument moderne de l'autre pour former un grand hôpital destiné aux maladies de peau.

Nous visitons ensuite ce quartier entièrement rénové où les anciens entrepôts et ateliers ont fait place à des ensembles immobiliers originaux, avec des cours intérieures et jardins. Ce qui nous conduit à  la place du Colonel Fabien où fut construit le siège du PCF par Oscar Niemeyer (architecte de brasilia).

Après avoir longé le quai de Gemmapes, nous arrivons place de Stalingrad avec son métro aérien et la Rotonde de La Villette, l’un des derniers pavillons de l’octroi du mur des Fermier généraux.

Nous nous sommes quitté, après avoir remercié Madame Quainon qui nous donne rendez-vous pour une autre visite à l'automne.

Chacun a pu, soit revenir sur ses pas pour profiter du soleil le long du canal ou longer le bassin de la Villette jusqu’au pont levant de le rue de Crimée.


VISITE DU QUARTIER DU MARAIS A PARIS

Le samedi 21 mai, ce fut encore une fois une belle balade dans le quartier très cosmopolite du Marais. Mme Quainon nous a commenté l’histoire et l’architecture de ces palais et hôtels particuliers où une partie l’histoire de France s’est écrite. Depuis l’hôtel de Sens du XVIIème siècle un entre le gothique et la renaissance, nous traversons le quartier St Paul pour rejoindre l’hôtel Sully de style Louis XIII, et demeure de l'illustre ministre d'Henri IV. Nous nous retrouvons naturellement Place des Vosges, lieu des tournois et des fêtes, où maintenant toute la jeunesse du quartier se retrouve. Un petit passage par le musée Carnavalet demeure de Mme de Sévigné, puis l’hôtel Lamoignon et la rue des Francs Bourgeois toujours aussi animée, nous conduit à l’hôtel de Soubise siège des Archives nationales.

Après cette après midi bien remplie, nous remercions Mme Quainon et prenons rendez-vous pour une nouvelle visite à l’automne ; peut-être une exposition ?


VISITE DE L'OPERA GARNIER

C’est encore une belle visite que Mme Quainon nous avait concoctée. En effet le samedi 5 février, le comité du Vieux Pays Le Fresnay organisait la visite de l’Opéra Garnier.

Ce magnifique monument, construit à l’initiative de Napoléon III, est un lieu où les marbres, dorures, mosaïques et décors luxueux nous en mettent plein la vue. Nous avons pu admirer le très controversé, mais splendide, plafond de la grande salle peint par  Chagall où la couleur magnifie les allégories des arts.  Nous avons tous été stupéfaits par cette « petite » galerie des glaces qu’est le foyer, où règne en maître, dorures, peintures et lustres rutilants.

Ces quelques heures passées dans ce lieu mythique de la danse et de la musique, ont vu nos imaginations voyager à travers le temps, vers le 19ème siècle.


LE QUATIER DE SAINT GERMAIN DES PRES

Samedi 19 Juin 2010


Notre 2ème visite a eu lieu au travers du quartier de Saint Germain des Prés.


C'est au milieu de la foule cosmopolite de ce quartier que nous avions rendez-vous avec Mme Quainon, devant l'église Saint Germain des prés.


Elle nous a conté l'histoire de ce quartier qui commença dès les 1er siècles de notre ère avec la construction de l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés, située comme son nom l'indique à l'extérieur de l'agglomération du Moyen Âge. Un petit village s'y est formé peu à peu. Le bourg Saint-Germain s'est constitué au XIIe siècle.


Ce quartier a attiré de grands noms parmi les Encyclopédistes et les révolutionnaires, comme Marat, Danton, Guillotin  qui se réunissaient au café  Procope qui existe toujours.


Nous nous sommes donc baladés dans les rues si différentes de ce Saint Germain des Prés, et avons découvert le charme de la place de Furstenberg où Delacroix choisit de s'installer. Après avoir traversé le bruyant boulevard St Germain nous avons découvert de petites rues dont le passé est encore présent, comme la rue des Ciseaux, la rue des Cannettes. Ces rues nous ont méné au marché couvert Saint Germain qui dès le XVIème siècle acceuillait de nombreux commerces.


Toutes ces rues pittoresques nous ont conduites à la Place St Sulpice et à son église. Au XIIème siècle, l'église Saint-Sulpice devint l'église paroissiale du bourg. Au XVIIème siècle elle fut agrandi et c'est avant la révolution que la façade composée de deux vastes portiques à l'antique fut construite, seule, la tour nord fut achevée.


Nous nous sommes quittés sur la place et chacun a pu aller flaner à son gré.


Nous vous attendons pour notre prochaine sortir d'automne.






LES PASSAGES COUVERTS DE PARIS

Samedi 6 Février 2010

 

Nous avons  commencé l’année avec la visite d’un quartier parisien en février. Ce sont les « Passages couverts des Grands Boulevards » que nous a fait découvrir la Conférencière de l’histoire de l’art,  Mme Quainon.


Nous avons pu au cours d’une belle promenade découvrir les galeries du Palais Royal, les somptueuses galeries « Vivienne » et « Colbert » magnifiquement restaurées, puis le célèbre passage des « Panoramas » l’un des plus anciens de Paris, bien connu des collectionneurs de cartes postales ou timbres. Après avoir traversé les passages Verdeau et Jouffroy, nous sommes arrivés à l’Hôtel Drouot où nous nous sommes mêlés à la foule des chineurs pour visiter les expositions d’objets qui seront mis en vente.